Le Réveil Lozère 12 décembre 2018 a 15h00 | Par Sophie Chatenet

Des livres sous le sapin, de l’évasion au quotidien

Intemporel et tellement revigorant, le livre est l’une des valeurs sûres à déposer au pied du sapin.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © DR

Que vous soyez mordus de polars, épris d’aventures romanesques ou accros aux bio, on a fait le tour des librairies…et on a trouvé des pépites.

De si belles fiançailles
Après La Reine du bal, le duo de choc Mary Higgins Clark – Alafair Burke nous plonge dans les milieux huppés de New-York, plus troubles qu’il n’y paraît… Depuis ses fiançailles, Laurie Moran, l’enquêtrice star de l’émission Suspicion, nage en plein conte de fées : mariage et lune de miel prévus à l’été prochain. C’est sans compter sa nouvelle enquête qui risque de bouleverser ses projets… Un couple vient en effet de la solliciter pour rouvrir un dossier vieux de cinq ans : le meurtre jamais élucidé de leur fils, assassiné devant sa résidence de Greenwich Village. Principale suspecte : la femme du défunt, que ses beaux-parents accusent du crime, mais qui bien sûr s’en défend.
Ed. Albin Michel – 20,90 €

Le Manuscrit inachevé
Franck Thilliez propose dans son nouveau thriller une mise en abyme surprenante et réussie. L’auteur manipule copieusement son lecteur pour nous perdre et mieux nous surprendre. Aux alentours de Grenoble, un jeune a fini sa trajectoire dans un ravin après une course-poursuite avec la douane.

 

Suite de notre sélection à lire dans le Réveil Lozère n°1488, du 13 décembre, en page 20.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.