Le Réveil Lozère 07 octobre 2020 a 09h00 | Par Emmanuelle Perrussel

Des moutons dans la ville

La Bergerie urbaine, une association collaborative de bergers sur la métropole de Lyon, pratique l’agriculture en ville, avec du pâturage de moutons sur des espaces naturels. Parcs, bas d’immeubles, friches sont mis à contribution. Découverte d’une démarche originale à quelques pas de la capitale des Gaules.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Selon la Bergerie urbaine, le passage et la présence des moutons favorisent des ambiances originales et chaleureuses dans les espaces urbains.
Selon la Bergerie urbaine, le passage et la présence des moutons favorisent des ambiances originales et chaleureuses dans les espaces urbains. - © Emmanuelle Perrussel

À quelques pas de la ville, à Collonges-au-Mont-d’Or, des moutons paissent tranquillement l’herbe du parc où se trouve leur bergerie. À l’appel de Bastien Boyer, l’un de leur berger, les petits ruminants s’approchent, curieux. Ces moutons-là sont très familiers avec les humains car ils ont l’habitude de les côtoyer et de sillonner Lyon et ses environs puisqu’ils font du pâturage itinérant sur des espaces naturels tels que parcs, bas d’immeuble, friches… Cette idée assez originale a germé dans l’esprit d’une poignée de bergers urbains en 2018. L’association la Bergerie urbaine a alors vu le jour, inspirée de la structure Clinamen située en région parisienne et qui pratique l’élevage collaboratif. Les premiers moutons, 13 femelles et un mâle, sont arrivés en avril 2019 dans le Rhône. « Nous sommes allés les chercher chez un éleveur de l’organisme de sélection (OS) de la race vendéenne. Notre choix s’est porté sur cette race car elle est adaptée aux sols assez riches en azote, c’est une race maternelle, à l’esthétique agréable. Le processus de domestication a nécessité plusieurs semaines afin qu’ils puissent être à l’aise dans leurs interactions avec les gens et se déplacer en ville à la voix sur des distances généralement comprises entre 2 et 5 km », indique Bastien Boyer, l’un de ces bergers atypiques.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Nous avons eu l’agréable surprise de voir les Français présents aux achats

explique Cassandre Matras, responsable de projets au sein de l’Idele.