Le Réveil Lozère 16 décembre 2020 a 10h00 | Par AJ

Deux députés prônent une sécurité alimentaire plus harmonisée en UE

Les députés Chassaigne (PCF) et Osson (LREM) ont livré un rapport d'information dans lequel ils recommandent une plus grande harmonisation de la politique de sécurité alimentaire au sein de l'Union européenne, et des moyens renforcés pour l'Efsa.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les députés Chassaigne (PCF) et Osson (LREM) ont livré un rapport d'information dans lequel ils recommandent une plus grande harmonisation de la politique de sécurité alimentaire au sein de l'Union européenne, et des moyens renforcés pour l'Efsa.
Les députés Chassaigne (PCF) et Osson (LREM) ont livré un rapport d'information dans lequel ils recommandent une plus grande harmonisation de la politique de sécurité alimentaire au sein de l'Union européenne, et des moyens renforcés pour l'Efsa. - © Nicole Ouvrard

« Il faut davantage d'harmonisation et d'unicité » sur la sécurité alimentaire au sein de l'UE, résume André Chassaigne, député communiste et coauteur du rapport d'information afférent, le 7 décembre lors d'une conférence de presse. Rédigé avec la députée LREM Catherine Osson, le rapport recommande notamment la création d'une « police sanitaire européenne avec des compétences en matière de répression des fraudes alimentaires ». « Nous nous rendons compte que d'un pays à l'autre les contrôles se font de façon très différente. C'est le seul moyen de disposer de contrôles harmonisés », assure le député du Puy-de-Dôme.
Cette harmonisation permettrait aussi d'uniformiser les contrôles aux frontières extérieures de l'Union européenne. « Il faut être très vigilant dans les contrôles de conformité des produits importés », appuie-t-il. En effet, selon lui, 8 à 12 % des denrées alimentaires importées ne respectent pas les normes européennes. Dans le même sens, les élus proposent d'« adopter une définition européenne de la fraude alimentaire » afin qu'elle soit beaucoup plus efficacement traitée. « Si elle n'est pas pareille alors il n'y a pas les mêmes contrôles ni le même suivi des contrôles » d'un pays à l'autre, justifie André Chassaigne.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Cette décision est une bonne nouvelle pour développer les panneaux sur toitures et l’autonomie dans nos fermes

ont commenté les Jeunes agriculteurs, par opposition à « la multiplication tous azimuts [du photovoltaïque] au sol ».