Le Réveil Lozère 13 novembre 2019 a 09h00 | Par MSA du Languedoc

Devenir délégué MSA, c’est encore possible… jusqu’au 19 novembre

Être délégué cantonal de la MSA c’est pouvoir contribuer à des projets concrets qui répondent aux besoins des territoires.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Cécile Rouvière, administratrice de la MSA du Languedoc et déléguée cantonale du secteur sud-ouest (Lozère).
Cécile Rouvière, administratrice de la MSA du Languedoc et déléguée cantonale du secteur sud-ouest (Lozère). - © MSA

Être délégué c’est savoir être à l’écoute des adhérents et les aider dans leurs démarches, signaler des situations difficiles, les orienter vers les solutions que leur propose la MSA… Et plein d’autres choses aussi… C’est ce que nous racontent les élus de la MSA du Languedoc, chaque mois, à travers des interviews.
Que font-ils ? Comment le font-ils ? Pourquoi ? Les élus racontent…

En Lozère…
Cécile Rouvière, administratrice de la MSA du Languedoc et déléguée cantonale du secteur sud-ouest (Lozère) s’investit dans les réunions de secteur, qui est un temps fort pour les délégués cantonaux.

En quoi les réunions de secteur sont un temps fort pour les délégués cantonaux ?
Chaque année, les élus de la MSA d’un même secteur se donnent rendez-vous pour échanger avec des représentants de la MSA sur différents sujets tels que les nouveautés législatives, les actualités de la caisse, l’offre de service MSA…
En 2019, on a décidé d’ouvrir ces réunions aux adhérents. C’est une manière de se faire connaître des adhérents sur le terrain, d’être identifié en tant qu’élu MSA. Ce temps d’échange entre élus, dirigeants de la MSA et adhérents permet de créer du lien, de répondre aux questions, de rétablir des vérités, tout simplement d’aller au-devant des adhérents, à leur rencontre.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1534, du 14 novembre 2019, en page 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les engagements et les efforts fournis par tous les maillons de la filière semblent être reconnus et appréciés pour une grande partie des interrogés

se félicite Interbev (interprofession bétail et viandes), d’après un sondage publié le 24 février.