Le Réveil Lozère 20 janvier 2021 a 10h00 | Par SR Occitanie

Devenir maman et se faire remplacer

Adeline Pauc est agricultrice en Lozère et vient de devenir maman, elle s’est faite remplacer par Kevin pendant son congé maternité.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
« Le SR est très réactif »
« Le SR est très réactif » - © Adeline Pauc

Qui êtes-vous ?
Je m’appelle Adeline Pauc, j’ai 26 ans. Je suis installée en Gaec avec mes deux parents depuis mai 2018. Nous faisons des ovins viande et bovins viande dans le nord de la Lozère.

Depuis quand êtes-vous adhérente au Service de remplacement ?
On ne l’était pas, c’est depuis le congé maternité que j’ai adhéré au SR car avec la durée de mon congé on ne pouvait pas se passer d’un salarié surtout l’hiver avec les animaux. Mon congé maternité a débuté le 10 novembre et se terminera le 1er mars. Mes parents ne pouvaient pas assumer tout le travail.

Vous avez fait appel à un agent du Service de Remplacement, pouvez-vous nous décrire comment cela s’est passé ?
C’est le SR qui m’a proposé Kévin. Comme il y a mes deux parents sur l’exploitation, c’est plutôt simple, ce sont eux qui se sont chargés de tout expliquer à Kevin, ils lui ont donné les consignes et je suis venue voir comment ça se passait. Il a fait quelques journées avec eux au début et maintenant il est autonome. Le remplacement se déroule très bien, on en est très satisfait. Il correspond totalement au profil que l’on recherchait pour me remplacer.

Si vous n’aviez pas pu vous faire remplacer, quelles auraient été les conséquences pour votre exploitation ?
Cela aurait entraîné une très grosse surcharge de travail pour mes parents, cela aurait été très compliqué à gérer pour eux. Moi-même je n’aurais pas pu assumer mon travail en étant enceinte, donc la période aurait été très compliqué pour eux si nous n’avions pas eu de remplacement.

Êtes-vous satisfait de l’accompagnement proposé par le SR et par le travail réalisé par l’agent de remplacement ?
Le Service est très réactif, ils sont rapides et très efficaces. On échange par téléphone ou par mail. J’avais contacté le SR environ deux mois avant mon congé maternité. Nous sommes aussi très satisfaits du travail de Kévin sur l’exploitation, il nous aide énormément. Il est autonome, il travaille super-bien avec les animaux, et il est très réfléchi ce qui est vraiment appréciable.

Si vous deviez parler du SR à une future maman qui est agricultrice, vous lui diriez quoi ?
Je lui dirais qu’elle n’hésite pas et qu’elle en profite ! On est vraiment bien lotis. Avec le SR il faut foncer, il n’y a aucun problème.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Il est nécessaire que les particularités des projets agricoles soient prises en compte : la FNSEA et l’Apca poursuivront leur combat pour exclure les bâtiments à vocation agricole du dispositif

lancent les organisations dans un communiqué le 4 juin.