Le Réveil Lozère 15 avril 2020 a 09h00 | Par Sophie Chatenet

Div’Porc recrute des éleveurs pour le programme Porc premium

L’association régionale Div’Porc recherche des éleveurs désireux de créer un atelier complémentaire, ou une activité principale, pour participer au développement du réseau d’élevage « Porc premium 100 % liberté ».

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Aurélie Pasquelin - Illustration

Ouverte à tous ceux qui souhaitent redonner une identité porcine à la région Auvergne Rhône-Alpes (consommateurs, éleveurs, artisans, industriels, distributeurs, etc.), soutenir des pratiques d’élevage respectueuses du bien-être animal et de l’environnement, et obtenir des produits de viande et de charcuterie de qualité, l’association Div’Porc est actuellement à la recherche d’éleveurs. Objectif : bâtir une filière porc premium 100 % liberté. L’appellation des porcs « élevés en liberté » correspond à une densité de 10 à 20 porcs par hectare, rotation parcellaire incluse pour préserver les ressources du sol. Le label « Porc Premium 100 % Liberté » correspond à des critères d’élevage précis : surface par animal, accès permanent aux espaces végétalisés, ressources alimentaires naturelles et complémentaires, qualité sanitaire, respect de l’environnement et de la biodiversité. « Ce mode d’élevage en plein air intégral alliant bien-être et activité musculaire permet de répondre à deux besoins actuels : la progression de la demande en viandes aux qualités hors normes, produites localement, destinées à la boucherie et à la transformation ; et la forte demande sociétale pour des élevages très respectueux de la bientraitance animale et de la nature », explique Pierre Arcan, vice-président de Div’Porc Aura.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La liste (ndlr publiée par la commission européenne) explique parfaitement pourquoi nous demandons depuis le premier jour qu’une étude d’impact complète soit réalisée

ont à nouveau dénoncé les organisations et coopératives agricoles de l’UE (Copa-Cogeca).