Le Réveil Lozère 17 février 2021 a 14h00 | Par Marion Ghibaudo

Dominique Pauc, la transmission avant tout

Dominique Pauc est éleveur ovin depuis les années 1990. Et depuis une dizaine d'années, il accueille régulièrement des élèves sur son exploitation pour les initier au métier qui le passionne.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Dominique Pauc est éleveur ovin depuis les années 1990. Et depuis une dizaine d'années, il accueille régulièrement des élèves sur son exploitation pour les initier au métier qui le passionne. (© Marion Ghibaudo)  © Nathalie Labonne  © Nathalie Labonne  © Nathalie Labonne  © Nathalie Labonne

Si, cette année, les Ovinpiades n'ont pas pu se dérouler dans des conditions normales pour cause de crise sanitaire, la section ovine de la FDSEA et les lycées agricoles ont quand même tenu à organiser des épreuves pratiques, en petit groupe.
Dominique Pauc a donc accueilli des élèves de seconde et de BTS, pour les aider à se préparer au mieux. « Cette année, je n'ai pu accueillir qu'une vingtaine d'élèves », regrette Dominique Pauc.

Des Ovinpiades allégées
« J'apprécie ces moments de partage et de transmission aux élèves », explique l'éleveur de son implication dans l'organisation de ces épreuves. Et s'il peut susciter quelques vocations au passage, alors Dominique Pauc se dit que ces journées auront rempli leur objectif.
À cause de la crise de la Covid-19, les élèves ont donc manqué de temps de préparation, mais, pour ne pas les pénaliser, les épreuves ont été adaptées, et certaines ont purement et simplement été supprimées car les heures d'apprentissage pour acquérir les bons gestes n'ont pas pu être suivies. « On a fait des épreuves sans trop de préparation, donc on sent qu'il y avait une carence dans l'apprentissage et la pratique, surtout pour les secondes », note Dominique Pauc. Cependant, souligne l'éleveur, les élèves présents sur son élevage étaient ravis d'être là. « Ils sont toujours très interrogatifs, très curieux quand ils viennent », sourit l'éleveur.
Quant à l'apprentissage, il se fait aussi dans les deux sens : « savoir expliquer et transmettre les gestes, même ceux qui nous paraissent les plus anodins, ce n'est pas si facile », détaille Dominique Pauc. « Pour nous, tout est une évidence, pas pour eux », rigole ce dernier.

Palmarès

Lycée François Rabelais
de Saint-Chély-d'Apcher
Cyprien Huguet
Chloé Archer
Dylan Trousselier
Alicia Cohadon
Aurélien Bancilhon

Lycée Terre nouvelle de Marvejols
Élisa Fievet
Delphine Dallo
Léo Bouquet
Thomas Clavel
Julien Gravejat

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Cela reste une proposition, qui doit être validée politiquement et budgétairement. Mais nous espérons qu’un arrêté pourra être publié au cours de la campagne qui s’ouvre

détaille Claude Font, qui avait suggéré début avril de fonder les critères du cercle zéro sur les attaques par massif.