Le Réveil Lozère 10 février 2021 a 09h00 | Par Chambre d’agriculture de la Creuse

Du pâturage dynamique en ovin allaitant bio : une conception réfléchie

Pierre Grancher et sa compagne Laurianne, éleveurs en ovin allaitant bio sur la commune de Boussac-Bourg, utilisent essentiellement le pâturage dynamique.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Visite de l’exploitation du Gaec des Montagnes, lors du mois de la bio.
Visite de l’exploitation du Gaec des Montagnes, lors du mois de la bio. - © CDA23

Avec cette conduite fourragère, ils visent une production maximale d’herbe ce qui leur permet, depuis près d’un an de ne plus utiliser de concentrés dans leurs rations.

Un cheptel sain
Pierre Grancher a fait le choix de races productives et rustiques. Il sélectionne rigoureusement ses agnelles de renouvellement sur des critères de rusticité pour pouvoir conduire son cheptel principalement à l’herbe. L’hivernage de 2 mois est conduit en bergerie. Le plus gros des mises-bas est programmé sur 17 jours, du 25 janvier au 10 février (permises par le passage de béliers vasectomisés ainsi que la réalisation d’échographies).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La liste (ndlr publiée par la commission européenne) explique parfaitement pourquoi nous demandons depuis le premier jour qu’une étude d’impact complète soit réalisée

ont à nouveau dénoncé les organisations et coopératives agricoles de l’UE (Copa-Cogeca).