Le Réveil Lozère 24 février 2021 a 11h00 | Par Eva DZ - La Volonté Paysanne

Du viaduc, on entend l’Aveyron jusqu’à Paris

 Des tracteurs sur le viaduc de Millau, c’était une première. Mais il fallait une action qui marque les esprits pour faire entendre l’Aveyron jusqu’à Paris. Mercredi 17 février, autour du convoi d’une trentaine de tracteurs, 300 agriculteurs de tout l’Aveyron ont défendu la voix de l’élevage de montagne en vue de la prochaine Pac.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
 Des tracteurs sur le viaduc de Millau, c’était une première. Mais il fallait une action qui marque les esprits pour faire entendre l’Aveyron jusqu’à Paris. Mercredi 17 février, autour du convoi d’une trentaine de tracteurs, 300 agriculteurs de tout l’Aveyron ont défendu la voix de l’élevage de montagne en vue de la prochaine Pac.
 Des tracteurs sur le viaduc de Millau, c’était une première. Mais il fallait une action qui marque les esprits pour faire entendre l’Aveyron jusqu’à Paris. Mercredi 17 février, autour du convoi d’une trentaine de tracteurs, 300 agriculteurs de tout l’Aveyron ont défendu la voix de l’élevage de montagne en vue de la prochaine Pac. - © Eva DZ

Comme ce mercredi 17 février sur le Viaduc de Millau, les agriculteurs de l’Aveyron sont dans le brouillard. Ils sont inquiets à plusieurs titres : des prix qui ne rémunèrent pas leur production, des accords de libre-échange qui bafouent leurs efforts et des négociations pour la prochaine Pac qui laissent pressentir une menace pour les soutiens au secteur de l’élevage… Sur la petite route qui chemine pour rejoindre le monument aveyronnais, une trentaine de tracteurs conduits par des jeunes agriculteurs, des éleveurs, des agricultrices ont fendu la brume et plus haut sur l’aire du Viaduc, 300 personnes tentaient de les apercevoir… Ces mêmes agriculteurs emmenés par la FDSEA et les JA de l’Aveyron sont bien décidés à ne pas se laisser enfumer… et à se défendre.
Et quel plus beau symbole que le Viaduc de Millau pour interpeller le ministre de l’agriculture : « L’objectif de cette action est clair : faire entendre la voix de l’Aveyron et de l’élevage en zone de montagne jusqu’à Paris, là où est en train de se dessiner le Plan Stratégique National. Cette mobilisation doit être vue et entendue au plus haut niveau », ont harangué Romain Déléris, président de JA 12 et Laurent Saint Affre, président de la FDSEA.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Dès son lancement, saisissez-vous de ce droit au bon diagnostic carbone ! Prouvez que vous incarnez l’avenir et pouvez faire encore mieux !

Appelle Samuel Vandaele, président des JA, et cité dans un communiqué publié par le syndicat, qui salue le lancement de l’aide pour réaliser un bilan carbone réservée à tous les agriculteurs install&