Le Réveil Lozère 30 septembre 2022 a 08h00 | Par SC

Écrin noir pour belles blanches

Chaque année, les grandes races bovines font le choix du Sommet pour l'organisation de leur concours national. Cette année, c'est la charolaise qui sera sous les projecteurs avec les 400 meilleurs spécimens de la race en compétition.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les 400 plus belles charolaises défileront dans le Zénith d'Auvergne.
Les 400 plus belles charolaises défileront dans le Zénith d'Auvergne. - © SC

Réparti en quatre demi-journées, le concours proposera aux visiteurs une vitrine exceptionnelle de la diversité de la race avec des animaux en provenance d'élevages de la France entière qui au gré de ces présentations mettront en lumière des animaux adaptés à différents territoires, environnements et types de produits mis en marché. C'est la troisième fois que la race organise son concours national au Sommet, un plus indéniable pour le président du Herd Book, Sébastien Cluzel : « Il est clair que le Sommet avec le public qu'il draine, qu'il soit national ou international, constitue une formidable vitrine pour notre race et ses éleveurs. Les conditions de réalisation des concours sont optimales et les contacts qui sont noués durant quatre jours sont très importants ». Avec un cheptel de 1,3 million de vaches, le plus gros des effectifs en termes de bovins allaitants et de vaches de réforme, la charolaise est la première race à viande en France et en Europe. Avec le programme « Bien naître », le Herd Book entend la positionner comme « la » race des grands troupeaux qui vêle facilement.


Vente aux enchères le jeudi 6 octobre
Au programme de ce prestigieux concours, la confrontation des meilleurs animaux de la race au travers de plusieurs temps forts : le mardi 4 et mercredi 5 octobre 2022, jugement des sections adultes mâles et femelles et veaux d'automne ; le jeudi 6 octobre 2022, jugement des prix d'ensemble et prix de championnat mâles et femelles ; vendredi 7 octobre 2022, jugement des prix de synthèse, prix de l'AJEC mâles et femelles et clôture de la journée par le défilé des animaux lauréats. Plus d'une trentaine de prix de section dont celui de la catégorie veau d'automne sélection bien naître seront attribués. En complément, le jeudi 6 octobre en fin de journée, une vente aux enchères de reproducteurs sélection bien naître, permettra aux visiteurs d'acquérir un reproducteur disposant de ces qualités génétiques. Enfin, parallèlement à cette grande démonstration d'animaux, un programme spécifique a été mis en place pour faire découvrir aux visiteurs étrangers les pratiques des éleveurs français au travers d'une conférence et de la visite de plusieurs élevages auvergnats.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Grâce aux reports de stock de l’année 2021, la majorité des éleveurs et éleveuses sont sereins pour cet hiver mais sont préoccupés par la possibilité que l’année 2023 puisse ressembler à 2022, auquel cas les bilans fourragers seraient loin de l’équilibre

rapporte la dernière note agro-climatique de l’Idele (Institut de l’élevage), publiée le 17 novembre.