Le Réveil Lozère 04 novembre 2020 à 11h00 | Par Le Réveil Lozère, d’après communiqué

Efficacité et polyvalence

Si New Holland élargit sa gamme T5 avec de nouveaux modèles Dynamic Command, Fendt s’est, pour sa part, penché sur les liens entre bureau et travail des champs en imaginant une solution connectée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
FendtOne permet « l’organisation et la gestion d’une journée de travail, qui est effectuée hors machine sur le PC ou sur une tablette mobile ».
FendtOne permet « l’organisation et la gestion d’une journée de travail, qui est effectuée hors machine sur le PC ou sur une tablette mobile ». - © Fendt

New Holland a décidé d’améliorer la maniabilité et la fiabilité de son nouveau tracteur, une gageure pour « les exploitations mixtes et laitières, où les travaux au chargeur et le transport sont des aspects essentiels des tâches quotidiennes tout comme les travaux à la prise de force, tels que le fauchage, le pressage, le travail léger du sol et sa préparation », rappelle le service de communication de New Holland. Quant à Fendt, ils ont décidé de combiner « le travail de tous les jours au champ et les tâches d’organisation et de gestion qui sont exécutées classiquement au bureau ». Un défi de taille que Fendt relève grâce à son nouveau système de commande systémique.

Un système de commande embarqué FendtOne
Solution numérique par excellence, FendtOne permet « l’organisation et la gestion d’une journée de travail, qui est effectuée hors machine sur le PC ou sur une tablette mobile ». Les solutions existantes et les nouvelles solutions numériques sont développées de manière à être complémentaires. De plus, selon Fendt, ils assurent que « les utilisateurs conservent en tout état de cause la maîtrise totale de leurs données, puisque le système Agrirouter (NDLR : la plateforme d’échanges de données indépendantes qui fonctionne en interface avec FendtOne) n’enregistre aucune donnée et que c’est aux utilisateurs eux-mêmes de choisir les données qu’ils souhaitent partager avec d’autres systèmes ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

On ne sait pas trop ce que l’on a perdu encore. On sait qu’une grande partie sera récupérée, mais pas tout. Sur les deux chambres, il y a 2 000 ordinateurs à analyser. On saura d’ici une semaine

a expliqué à l’AFP Philippe Noyau, le président de la chambre du Centre-Val-de-Loire. Les chambres d’agriculture du Centre-Val-de-Loire et de Nouvelle-Aquitaine ont été victimes d’une cyberattaque.