Le Réveil Lozère 16 février 2022 a 10h00 | Par Marion Ghibaudo

Ema et Ludovic Compang, finalistes de la région Occitanie pour le concours général agricole

Jeudi 10 février, l'association Copage en collaboration avec le FR Civam et les élus locaux, avaient organisé une réunion publique autour de l'entretien et la gestion des haies à Grèzes.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Jeudi 10 février, l'association Copage en collaboration avec le FR Civam et les élus locaux, avaient organisé une réunion publique autour de l'entretien et la gestion des haies à Grèzes.
Jeudi 10 février, l'association Copage en collaboration avec le FR Civam et les élus locaux, avaient organisé une réunion publique autour de l'entretien et la gestion des haies à Grèzes. - © Marion Ghibaudo

Cette soirée a aussi été l'occasion de remettre les prix aux agriculteurs qui ont participé pour la première fois au concours local sur l'entretien et la valorisation du réseau bocager en Lozère. Quatre agriculteurs ont concouru sur les communes de Saint-Saturnin, Grèzes, Barjac et Brenoux pour cette première édition locale. Ema et Ludovic Compang ont remporté les faveurs du jury, qui a noté un « fort intérêt de l'agricultrice pour le patrimoine paysager du territoire, la recherche du meilleur équilibre agroforestier de chaque parcelle, et une agricultrice très observatrice qui s'adapte à la dynamique de ses haies ». « Les quatre agriculteurs qui ont participé ont tous été très méritants, et il a été difficile de les départager », a souligné Gérard Forestier, président du jury.

La gestion durable des haies
« Depuis 1950, 70 % des haies ont disparu des bocages français et leur part continue de diminuer », ont rappelé les organisateurs de la soirée, insistant sur l'importance de cet élément autour des parcelles agricoles, entre autres. La soirée a ensuite été consacrée aux pratiques et techniques d'entretien et de gestion du bocage, sa multifonctionnalité, et ses différents usages, ainsi que des échanges sur les différentes solutions qui s'offrent aux gestionnaires de l'environnement (agriculteurs et communes) pour entretenir et valoriser au mieux leur réseau bocager.

Ema et Ludovic Compang en route pour Paris

Lauréats du territoire vallée du Lot, le couple a été désigné pour représenter la région Occitanie pour le concours général des pratiques agro-écologiques foresterie, qui se déroule en même temps que le salon de l'agriculture, à Paris (du 29 février au 6 mars). Sur 70 hectares en agriculture biologique, Ema et Ludovic Compang élèvent 37 vaches allaitantes et produisent des céréales. L'entretien des haies bocagères de la ferme permet de produire à la fois du bois bûche pour le chauffage des exploitants et du bois déchiqueté utilisé pour pailler les animaux en bâtiment.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.