Le Réveil Lozère 19 décembre 2018 a 11h00 | Par Aurélie Pasquelin

En assemblée générale, Groupama présente les sondes à fourrages

Pour la première année, les caisses locales Groupama de Lozère se sont réunis pour une assemblée générale commune. Une réunion qui a réuni mardi 11 décembre plus de 250 personnes.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Jacques Paradan, vice-président de Groupama Aveyron-Lozère.
Jacques Paradan, vice-président de Groupama Aveyron-Lozère. - © Aurélie Pasquelin

Chaque année, les caisses locales Groupama du département se réunissent chacune pour leur assemblée générale. Pourtant, pour cette année 2018, la Groupama Aveyron-Lozère a décidé d’innover en organisant une assemblée générale commune à Mende. « Nous avons proposé à chaque caisse locale de nous rejoindre à Mende, explique Jacques Paradan, vice-président de Groupama Aveyron-Lozère. Celles qui ont souhaité garder leur assemblée générale sur leur canton ont pu le faire et pour les autres, elles ont pu participer à la soirée commune. L’idée n’est pas de remplacer les AG des caisses locales mais bien d’offrir à ces caisses la possibilité de se retrouver et ainsi d’organiser un évènement plus grand. » Mardi 11 décembre, plus de 250 personnes se sont donc retrouvées dans l’espace évènement Georges Frêche de Mende pour cette première assemblée générale commune. Un moment marqué par l’intervention du professeur Henri Joyeux, qui a tenu une conférence sur l’alimentation, mais qui a aussi permis aux responsables de l’assurance de présenter plusieurs dispositifs disponibles pour leurs adhérents : la box habitat, pour prévenir des vols et incendies, Noé, pour accompagner les personnes âgées et les sondes à fourrages connectées pour prévenir des risques d’incendies dans les exploitations agricoles.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1489, du 20 décembre, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.