Le Réveil Lozère 12 février 2020 à 09h00 | Par Marie-Pascale Vincent

En route pour les Ovinpiades parisiennes

Yoan Valentin, va concourir au Sia pour le titre de meilleur jeune berger, un métier qu’il a dans les tripes par héritage familial, mais aussi par amour pour son département, La Lozère.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DR

« Les Ovinpiades sont un concours national organisé par la filière de façon à promouvoir le métier de berger dans un contexte où il faut assurer le renouvellement des exploitations, explique Nathalie Labonne, enseignante au lycée privé Terre Nouvelle à Marvejols, chargée de la coordination des Ovinpiades. Après une finale départementale et régionale, les meilleurs sont alors sélectionnés pour Paris ! »
Alors que des élèves de Terre Nouvelle sont présents chaque année au Sia pour le concours « branche collective » autour de la communication, ils participent aussi régulièrement aux épreuves individuelles et pratiques autour du métier d’éleveur. En 2020, c’est Yoan Valentin, lycéen en 1re STAV, sciences et techniques de l’agronomie et du vivant, qui a été sélectionné et qui représente le lycée.

Fier de représenter
la Lozère
« Mes parents et mes oncles sont installés en Gaec avec deux troupeaux de vaches et brebis laitières en agriculture biologique. Le lait de brebis est livré à Roquefort. Ma famille m’a transmis une passion. J’aime le contact des animaux et de la nature, On ne s’ennuie jamais même si ce n’est pas si simple. Il y a toujours des remises en question » précise le jeune berger qui tous les soirs après le lycée va donner un coup de main pour le plaisir de se retrouver avec le troupeau et « parce que ça vide la tête ».

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1547, du 13 février 2020, en page 11.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Des bénéfices économiques directs, et une productivité ou une rentabilité accrue sont les conditions essentielles de l’adoption des pratiques durables à court terme

soulignent des chercheurs dans une étude publiée le 4 octobre dans Nature.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui