Le Réveil Lozère 25 novembre 2020 a 09h00 | Par Cécile Agusti

Farmr. : le réseau qui rompt l’isolement

Lancé en 2019, le site internet et réseau social Farmr. permettent aux agriculteurs d’échanger au quotidien sur leurs problématiques. Plus de 5 000 exploitations ont rejoint l’aventure.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Lancé en 2019, le site internet et réseau social Farmr. permettent aux agriculteurs d’échanger au quotidien sur leurs problématiques. Plus de 5 000 exploitations ont rejoint l’aventure.
Lancé en 2019, le site internet et réseau social Farmr. permettent aux agriculteurs d’échanger au quotidien sur leurs problématiques. Plus de 5 000 exploitations ont rejoint l’aventure. - © Farmr.

Bien qu’issu d’un milieu rural (son grand-père était exploitant agricole dans l’Oise), Baptiste Létocart n’avait pas vraiment pris conscience que de nombreux agriculteurs souffraient d’isolement. Jusqu’à ce qu’un ami, Thomas Camboulive, en visite dans sa famille, le confronte à la réalité en 2017. « Moi, je me souvenais de mon grand-père qui rencontrait d’autres agriculteurs régulièrement en allant au village, se remémore-t-il. Mais Thomas m’a fait remarquer qu’il y avait de moins en moins d’agriculteurs et de moins en moins de commerces dans les bourgades… Et donc, de moins en moins d’occasions, pour les agriculteurs, de se rencontrer ». Ce constat donne une idée aux deux trentenaires qui ont étudié dans la même école de commerce de 2009 à 2014. Depuis, ils évoluent tous les deux dans les domaines du digital et de la communication. « Les agriculteurs sont, pour la plupart, souvent seuls ou isolés face à leurs problématiques quotidiennes ou structurelles. Parallèlement, plus de 80 % d’entre eux utilisent internet et les réseaux sociaux généralistes, chaque jour, pour leur activité professionnelle. Nous avons donc décidé de créer un outil digital qui leur serait entièrement consacré », indiquent-ils.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La tentation d’arrêter l’élevage n’est plus taboue

Écrivent les présidents de la chambre régionale d’agriculture de Bretagne dans une longue lettre ouverte rendue publique le 26 novembre et adressée au ministre de l’Agriculture et aux élus de la région.