Le Réveil Lozère 21 avril 2021 a 10h00 | Par LE REVEIL LOZERE

FCO : des mesures dérogatoires s'appliqueront avec l'Espagne et l'Italie

La Loi de santé animale, votée en 2016, est un texte européen qui souhaite harmoniser la gestion des maladies infectieuses animales dans les États membres. Entrée en vigueur le mercredi 21 avril, elle modifie la classification des maladies animales ainsi que les modalités de prévention, de surveillance et d'éradication des maladies.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Cette loi implique donc une évolution dans la gestion sanitaire des maladies animales et ses modalités d'application. Quant à la FCO, cette nouvelle loi met fin aux accords bilatéraux avec l'Espagne et l'Italie tels qu'ils existaient jusqu'alors. Mais, des accords intervenus fin mars 2021 avec ces deux pays permettent d'utiliser des mesures dérogatoires. Dans une note récente, le GDS France informe des nouvelles modalités d'envois d'animaux vers l'Espagne et l'Italie. Pour l'Italie, les accords permettent un statu quo puisque les conditions restent majoritairement identiques à celles ayant cours depuis 2015. Cependant, le délai post-vaccinal pour les animaux de plus de 90 jours est réduit de 10 jours à 7 jours. Pour l'Espagne, les conditions évoluent plus fortement : il n'est plus nécessaire de vacciner l'ensemble du troupeau pour pouvoir envoyer des jeunes animaux issus de mères vaccinées ou des animaux 10 jours après la primo-vaccination. D'autre part, à partir du 1er septembre 2021, il ne sera plus possible d'envoyer des animaux âgés de plus de 70 jours avec une PCR négative.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Dès son lancement, saisissez-vous de ce droit au bon diagnostic carbone ! Prouvez que vous incarnez l’avenir et pouvez faire encore mieux !

Appelle Samuel Vandaele, président des JA, et cité dans un communiqué publié par le syndicat, qui salue le lancement de l’aide pour réaliser un bilan carbone réservée à tous les agriculteurs install&