Le Réveil Lozère 27 novembre 2019 a 11h00 | Par Aurélie Pasquelin

Foncier : L’incroyable aventure de Chapieu

Face à l’inoccupation de terres au dommaine de Chapieu, plusieurs acteurs du département ont lancé une procédure de terres incultes. Elle a permis l’installation de plusieurs agriculteurs.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Le Réveil Lozère

Situés non loin de l’aérodrome de Mende, les 226 hectares du domaine de Chapieu étaient inexploités depuis une quarantaine d’années. Face à la pression foncière sur le département et pour remédier au problème, la Safer avec l’aide de la préfecture, de la DDT, du Département et de la chambre d’agriculture, a enclenché une procédure de terres incultes. « Les terres appartiennent à une dizaine d’héritiers et n’arrivant pas à trouver un accord, ils ne les ont pas exploité pendant toutes ces années », raconte Éric Chevalier, président de la Safer.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1536, du 28 novembre 2019, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les engagements et les efforts fournis par tous les maillons de la filière semblent être reconnus et appréciés pour une grande partie des interrogés

se félicite Interbev (interprofession bétail et viandes), d’après un sondage publié le 24 février.