Le Réveil Lozère 02 octobre 2019 a 11h00 | Par Aurélie Pasquelin

Franc succès pour le concours du broutard d’Aumont-Aubrac

Le concours des broutards et des agnelles innovait cette année en organisant un concours de bêtes grasses. Une initiative qui a payé puisque plus d’une quarantaine d’éleveurs sont venus samedi dernier sous la halle d’Aumont-Aubrac pour exposer une ou plusieurs de leurs bêtes.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
 © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin La génisse croisée de Christine Poulalion a remporté le premier prix du concours de bête grasse. © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin

Créé il y a 41 ans, le concours du Broutard ne cesse d’évoluer. Après l’intégration, depuis une dizaine d’années du concours agnelles à la journée, cette année, les organisateurs ont décidé d’innover en créant un concours de bovins gras. Une initiative qui a payé samedi dernier puisque avec une quarantaine d’éleveurs et plus de 250 animaux, la participation aux concours a été une des plus forte jamais enregistré.

Les bovins n’ont pas été les seuls gagnants de cette journée. Avec 35 lots d’agnelles BMC pour 23 éleveurs, le concours agnelle enregistre lui aussi une participation en hausse. « Cette année, six nouveaux élevages ont participé au concours », confie Marie-Rose Raynal, membre de la section ovine de la FDSEA qui organise le concours. « Ces nouveaux élevages se sont bien placés dans le classement », continue Mikael Tichit, président de la section qui se dit aussi « satisfait du concours et de la participation ».

Suite de l'article et palamrès à lire dans le Réveil Lozère n°1528, du 3 octobre 2019, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les engagements et les efforts fournis par tous les maillons de la filière semblent être reconnus et appréciés pour une grande partie des interrogés

se félicite Interbev (interprofession bétail et viandes), d’après un sondage publié le 24 février.