Le Réveil Lozère 10 mars 2021 a 10h00 | Par JCD

Gestion de l’eau : lancement d’une cellule interministérielle

Les ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique conjuguent leurs efforts pour faire avancer les projets de territoire pour la gestion de l’eau (PTGE).

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique conjuguent leurs efforts pour faire avancer les projets de territoire pour la gestion de l’eau (PTGE).
Les ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique conjuguent leurs efforts pour faire avancer les projets de territoire pour la gestion de l’eau (PTGE). - © Yvan Guilhot

Une cellule interministérielle « plutôt ciblée » sur les projets de territoire pour la gestion de l’eau (PTGE) vient d’être lancée, a-t-on appris le 3 mars auprès de l’organisation Irrigants de France. L’idée est de faire avancer ces PTGE, le gouvernement s’étant fixé en 2019 l’objectif d’en faire aboutir au moins cinquante d’ici 2022 et cent d’ici 2027, d’après son ambition affichée à l’issue des Assises de l’eau. « Il ne s’agit pas de se substituer aux discussions locales », souligne l’animatrice d’Irrigants de France Sabine Battegay, qui a appris l’annonce par les deux ministères concernés, lors d’une réunion de la commission Environnement de la FNSEA le 25 février. Cette cellule est chargée de faire le point sur les principaux PTGE, d’identifier leurs freins et leurs leviers, selon elle. Réunie pour la première fois fin février, elle comprend trois représentants du ministère de l’Agriculture, quatre du ministère de la Transition écologique.
Julien Denormandie avait déjà, le 26 novembre à l’assemblée générale de l’AGPM (maïsiculteurs, FNSEA), signalé l’installation d’une « équipe de projets » au ministère de l’Agriculture « qui va suivre au cas par cas tous les projets de construction » de retenues d’eau. Objectif : « Apporter les soutiens nécessaires (sur le plan) économique, financier, administratif, ingénierie. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les céréales, une denrée de base qui occupe près de 65 % de la surface cultivée de l’UE et qui est principalement utilisée pour l’alimentation animale, est la culture la plus sévèrement touchée. Nous avons notamment constaté que pour chaque année marquée par un épisode de sécheresse, les pertes de céréales augmentent de 3 %

a indiqué Teresa Bras, de la Nova School of Science and Technology de Lisbonne.