Le Réveil Lozère 13 novembre 2019 a 08h00 | Par HC

Grand succès pour le calendrier des agricultrices creusoises

Elles ne s’attendaient pas à un tel succès : la Commission des agricultrices de la FDSEA de la Creuse réimprime son calendrier 2020.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © HC

« On avait prévu 300 exemplaires. Pour une première cela nous paraissait raisonnable, et nous sommes débordées par les demandes  ! » s’étonne Séverine Bry, présidente de la commission des agricultrices de la FDSEA de la Creuse.

Un photographe aux petits soins
La commission creusoise s’est dit qu’il était possible de réunir douze agricultrices pour un calendrier départemental. Pour concevoir ce calendrier, et surtout ses photos, elle a fait appel à Xavier, un photographe sostranien qui les suit fréquemment dans leurs actions. « Ce n’était pas facile pour nous de faire les modèles, explique Peggy Lerousseau, éleveuse en bovins et ovins à Gioux, il a fallu beaucoup de patience et de photos pour enfin obtenir ce que l’on voulait. Xavier a su nous mettre en confiance, merci à lui  ! »
Il faut dire que sur le marché du calendrier, entre pompiers, facteurs et rugbymen, il faut faire preuve d’originalité pour se démarquer. Et cette originalité, elles l’ont trouvée dans… la simplicité. Hors de question pour ces agricultrices de se dénuder ou d’adopter des poses artificielles. Elles ont choisi de se montrer telles qu’elles sont tous les jours, au travail. Rassembler les brebis, atteler un outil ou creuser une tranchée, elles savent faire, pas besoin d’être un homme pour cela.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1534, du 14 novembre 2019, en page 16.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Julien Denormandie avait promis que les aides à la conversion qui ne sont pas consommées resteraient orientées vers l’agriculture biologique, et c’est ce que nous devons confirmer avec Marc Fesneau

indique à Agra presse Étienne Gangneron, vice-président de la FNSEA en charge du dossier.