Le Réveil Lozère 23 janvier 2019 a 09h00 | Par Agrafil

Grande manifestation à Berlin contre « l’agriculture industrielle »

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Soutenus par un défilé de tracteurs géant, plusieurs milliers de défenseurs de l’environnement ont protesté le 19 janvier à Berlin contre « l’agriculture industrielle ». La police a estimé à un peu plus de 12 000 le nombre des manifestants, tandis que les organisateurs de l’association « On en a ras le bol ! » – qui rassemble agriculteurs, association de défense de la nature ou des consommateurs – a parlé de 35 000 personnes. Alors que se tient la foire agricole de Berlin « Grüne Woche », ils ont réclamé un tournant de la politique du pays qui subventionne en priorité une culture jugée dommageable à l’environnement et à la santé, au détriment des exploitations agricoles bio ou de petite taille. « Cette manifestation marque un point culminant après les protestations de ces dernières années, montrant que la volonté d’une autre politique agricole est désormais sans appel », a indiqué à l’AFP le co-chef du parti écologique Robert Habeck, qui y a participé. En tout, plus d’une centaine d’organisations ont participé au défilé très coloré dont des défenseurs des abeilles, déguisés en leur insecte préféré. Un cortège inédit – et très bruyant – de 171 tracteurs venus de plusieurs régions leur a ouvert la voie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.