Le Réveil Lozère 10 novembre 2020 a 08h00 | Par Véronique Gruber

Honorer les soldats de Machelen-sur-Lys

Patrick Lernout, retraité belge, tient à rendre hommage aux soldats français du cimetière de Machelen-sur-Lys de la guerre 14-18. Il lance un appel auprès de leurs descendants auvergnats afin d’obtenir une photo de ces courageux combattants.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Patrick Lernout dans le cimetière de Machelen-sur-Lys.
Patrick Lernout dans le cimetière de Machelen-sur-Lys. - © Patrick Lernout

Patrick Lernout n’est pas un retraité comme les autres. Certes il s’agit d’un retraité belge, ancien directeur du personnel d’une grande société, qui vit à Waregem, une ville néerlandophone belge située en région flamande dans la province de Flandre-Occidentale. C’est aussi un homme passionné par l’histoire de nos grandes guerres (1914-18 et 1939-45). Au-delà de l’histoire, c’est la compassion pour ces soldats qui ont sacrifié leur vie pour rendre la liberté aux pays assiégés, qui le guide et l’anime aujourd’hui.
« Je suis né dans un village en Flandres qui se situait tout près du front où des combats se sont tenus pendant quatre ans. Quand j’allais à l’école je passais toujours le long d’une place que les gens appelaient « le cimetière allemand » bien que les soldats enterrés là avaient déjà été transférés dans un autre cimetière quelques années auparavant. À l’âge de 14 ans, sur la plage d’Omaha Beach, j’ai commencé à être curieux de l’histoire de chacun de ces hommes » explique Patrick Lernout.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Nous avons eu l’agréable surprise de voir les Français présents aux achats

explique Cassandre Matras, responsable de projets au sein de l’Idele.