Le Réveil Lozère 01 mai 2022 a 16h00 | Par GDS Creuse

Hygiène : respecter la méthodologie

Le respect de bonnes pratiques d'hygiène lors de la traite est essentiel pour éviter les infections.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le respect de bonnes pratiques d'hygiène lors de la traite est essentiel pour éviter les infections.
Le respect de bonnes pratiques d'hygiène lors de la traite est essentiel pour éviter les infections. - © Stéphane Leitenberger/Illustration

« L'hygiène de la traite commence par celle tu trayeur », rappelle le docteur Boris Boubet, directeur du GDS de la Creuse. Désinfection systématique des mains, porter des vêtements spécifiques à la traite, propreté des installations : si les basiques ne changent pas pour que la traite se passe au mieux, un rappel régulier des règles reste nécessaire pour éviter au maximum les problèmes sanitaires. Et ne pas oublier de passer les consignes à tous les trayeurs intervenant sur l'élevage.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

En passant la brique de lait demi-écrémée à 0,80 € en magasin (contre 0,76 € auparavant, NDLR), nous arrivons à payer les producteurs 430 € les 1000 l. Par contre, je ne dégage aucune marge, si ce n’est les 10 % d’Égalim

explique Michel Biero, directeur Achats Lidl France, qui souhaiterait voir ses concurrents lui emboîter le pas.