Le Réveil Lozère 08 avril 2022 a 08h00 | Par JG

Industriels et distributeurs s'engagent

Les parties prenantes des négociations commerciales se sont engagées à respecter de grands principes dans le cadre de la réouverture des contrats sur les produits alimentaires.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les parties prenantes des négociations commerciales se sont engagées à respecter de grands principes dans le cadre de la réouverture des contrats sur les produits alimentaires.
Les parties prenantes des négociations commerciales se sont engagées à respecter de grands principes dans le cadre de la réouverture des contrats sur les produits alimentaires. - © François d'Alteroche/Illustration

Les fédérations représentant les industriels et les distributeurs ont signé une charte d'engagements liant leurs adhérents au respect de certains principes dans le cadre des négociations sur les tarifs des produits alimentaires, a annoncé le gouvernement, jeudi 31 mars. « C'est une charte équilibrée où chaque mot a été pesé », commente le ministère de l'Agriculture. Le texte élaboré sous l'égide du gouvernement est découpé en trois parties : les engagements des distributeurs, ceux des fournisseurs et la question des pénalités logistiques. Les distributeurs prennent l'engagement « d'être souples » dans l'interprétation des clauses de renégociation et d'accepter de les déclencher « même lorsque les seuils ne sont pas atteints ». Ils s'engagent, par ailleurs, à ne pas appliquer de pénalités logistiques lorsque les fournisseurs font la démonstration que les perturbations rencontrées sont liées à la crise ukrainienne ou à l'influenza aviaire. De leur côté, les fournisseurs devront « faire preuve de transparence » et « justifier leurs demandes de hausse ». « En cas de manque d'offre, ils s'engagent à avertir les distributeurs et appliquer une clé de redistribution équitable [entre leurs clients] », précise le cabinet du ministre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.