Le Réveil Lozère 07 septembre 2022 a 10h00 | Par Marion Ghibaudo

Innov'action : le sylvopastoralisme en lien avec le changement climatique et l'autonomie fourragère

Le sylvopastoralisme était le sujet de cette septième édition Innov'Action choisi par la chambre d'agriculture, ce mardi 6 septembre, au lieu-dit la Bastide (commune de Balsièges). Les agriculteurs se sont retrouvés nombreux pour débattre des avantages et inconvénients de ces pratiques.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le sylvopastoralisme était le sujet de cette septième édition Innov'Action choisi par la chambre d'agriculture, ce mardi 6 septembre, au lieu-dit la Bastide (commune de Balsièges). Les agriculteurs se sont retrouvés nombreux pour débattre des avantages et inconvénients de ces pratiques.
Le sylvopastoralisme était le sujet de cette septième édition Innov'Action choisi par la chambre d'agriculture, ce mardi 6 septembre, au lieu-dit la Bastide (commune de Balsièges). Les agriculteurs se sont retrouvés nombreux pour débattre des avantages et inconvénients de ces pratiques. - © Marion Ghibaudo

Cette journée, qui s'est déroulée sur les parcelles du Gaec Raynal, au lieu-dit la Bastide, s'adresse à tous les agriculteurs ou futurs agriculteurs quelle que soit leur production mais aussi à toutes personnes intéressées par le sujet. Et a attiré une foule nombreuse composée d'agriculteurs et d'élèves de plusieurs lycées dont la MFR Javols et le lycée agricole de Civergols.

Des parcelles en forêt pour gagneren autonomie
À l'origine, la parcelle était une futaie de pin sylvestre âgée de 50 ans, avec une végétation au sol de genévriers et de buis, principalement. Le Gaec Raynal souhaitait augmenter la surface pastorale pour leurs animaux. Après une première éclaircie au début des années 2000 d'une surface de quatre hectares les exploitants ont renouvelé l'opération sur une autre partie de six hectares de la futaie en 2022. Ce mardi 6 septembre, les participants ont pu comparer les parcelles aménagées à 15 ans d'écart. Et réfléchir à mettre en place ces mêmes modifications sur leurs exploitations : des étapes d'une coupe d'éclaircie jusqu'à l'aménagement pastoral complet, toutes les étapes ont été présentées aux participants. Entre les revenus de la vente du bois pour l'éclaircie et les accompagnements pour aménager les terrains, l'agriculteur et le propriétaire sont tous les deux gagnants. Ces aménagements permettent aussi d'augmenter l'admissibilité des surfaces à la Pac. Les animaux à l'ombre vont pâturer une herbe qui reste verte plus longtemps en deuxième partie d'été, au moment où les prairies sont moins disponibles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les attaques ne se calment pas et les gens sont à bout de nerfs

prévient Cécile Giboureau, porte-parole syndicale, soulignant que le troupeau de Guzet s’apprêtait à descendre d’estive.