Le Réveil Lozère 29 juillet 2020 a 09h00 | Par Marion Ghibaudo

Innov’lait poursuit son projet d’atelier laitier à Langogne

Vendredi 17 juillet, des représentants d’Agro Paris Tech (en lien avec la fondation Avril) se sont rendus en Lozère pour discuter de l’avancement du projet d’Innov’lait Margeride et des six agriculteurs impliqués dans cette initiative.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Vendredi 17 juillet, des représentants d’Agro Paris Tech (en lien avec la fondation Avril) se sont rendus en Lozère pour discuter de l’avancement du projet d’Innov’lait Margeride et des six agriculteurs impliqués dans cette initiative.
Vendredi 17 juillet, des représentants d’Agro Paris Tech (en lien avec la fondation Avril) se sont rendus en Lozère pour discuter de l’avancement du projet d’Innov’lait Margeride et des six agriculteurs impliqués dans cette initiative. - © Sandra Hartmann/Illustration

Au programme de la journée : visite de la cabane à traire du Gaec Trémolières, découverte de l’atelier agroalimentaire de Florac (sur lequel se sont appuyés les agriculteurs d’Innov’lait pour leur projet d’atelier laitier) et rencontre avec les élus de la communauté de commune du Haut Allier et de Langogne.
L’aventure d’Innov’lait Margeride commence en 2018, lorsque neuf éleveurs s’associent pour mieux valoriser leurs productions laitières sur le bassin de Langogne. En 2019, la fondation Avril, reconnue d’utilité publique, et qui soutient des projets dans le monde rural et agricole, lance un premier appel à projet : « Massif central, territoires à agricultures positives », en collaboration avec l’État. Cet appel à projet souhaitait « initier l’émergence de projets locaux multi-acteurs dans le Massif central », avec une particularité : la fondation Avril s’est préoccupée de la phase amont des projets. « Toute cette partie de conception du projet est peu soutenue » pointe Catherine Bureau, directrice déléguée de la fondation Avril. Et c’est sur cette étape-là, de construction et d’animation du territoire, que la fondation a souhaité cibler ses aides.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Nous ne pouvons plus assumer financièrement de payer l’intégralité des dégâts agricole pour tout le territoire, alors qu’il y a des zones où nous ne pouvons pas mettre les pieds

rappelle Willy Schraen, président de la FNC.