Le Réveil Lozère 02 mars 2022 a 10h00 | Par Marion Ghibaudo

« Je m'inscris dans la continuité de nos actions »

Le nouveau président des JA a de nombreux dossiers à défendre : prédation, Pac, installation, etc. Retour avec Hervé Boudon sur deux futures années bien occupées.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le nouveau président des JA a de nombreux dossiers à défendre : prédation, Pac, installation, etc. Retour avec Hervé Boudon sur deux futures années bien occupées.
Le nouveau président des JA a de nombreux dossiers à défendre : prédation, Pac, installation, etc. Retour avec Hervé Boudon sur deux futures années bien occupées. - © ED

En 2016, après une première carrière comme commercial en assurances, Hervé Boudon décide qu'il est temps de s'installer, en exploitant individuel aux Traversières. « Depuis ma première année, je suis syndiqué JA », relève fièrement l'agriculteur, d'abord comme membre du canton de Saint-Chély-d'Apcher, avant de gravir les échelons du syndicat. « Quand quelque chose me tracasse, je ne suis pas du genre à ruminer seul dans mon coin », explique ce lozérien qui préfère jouer collectif et « apprécie de pouvoir apporter son aide » et « essayer d'améliorer les situations ».

Comment envisagez-vous votre mandat ?
« Je n'ai pas de prétention à vouloir révolutionner ce que Vincent Bonnet a fait, je compte m'inscrire dans sa continuité sur la défense de l'agriculture. Avec Alexis (NDLR Cabirou, le secrétaire général des JA), nous souhaitons impliquer le plus de monde possible au sein du syndicat. Je suis fier de dire que notre syndicat a gagné des adhérents ces dernières années, même si les équilibres restent fragiles et la crise de la Covid-19 nous a aussi fait du mal. Pour relancer l'activité syndicale, nous avons organisé pendant l'été des barbecues par canton, qui se sont révélés de précieux moments d'échanges. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

À chaque attaque, tous les éleveurs doivent pouvoir accéder aux tirs de défense simples, voire renforcés, sans entrave

défend Claude Font, référent loup pour la FNO (éleveurs ovins, FNSEA).