Le Réveil Lozère 14 avril 2021 a 10h00 | Par AgraPresse

Jean Castex annonce « des enveloppes exceptionnelles »

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Le Premier ministre Jean Castex a promis le 10 avril « des enveloppes exceptionnelles » pour aider les agriculteurs à faire face à l'épisode de gel qui a touché cette semaine dix des treize régions françaises, annonçant dans l'immédiat le déplafonnement du régime d'indemnisation des calamités agricoles. Le gouvernement compte également « utiliser tous les moyens dont nous disposons en pareille circonstance, notamment par rapport aux charges », et va « réunir les banquiers, les assureurs et l'ensemble des acteurs qui vont pouvoir être mobilisés » pour répondre à cette crise, a-t-il ajouté après la visite d'une exploitation en Ardèche. Le fonds des calamités agricoles est alimenté par une taxe de 5,5 % sur les assurances obligatoires. Cette cotisation est plafonnée à 60 millions d'euros par an et l'État complète avec des subventions à hauteur des besoins en cas de sinistres climatiques importants. « Il nous faudra aller au-delà en dégageant des enveloppes exceptionnelles motivées par cette situation exceptionnelle », a expliqué M. Castex lors de son déplacement, assurant que « le gouvernement, l'État assumera les responsabilités qui sont les siennes ». La veille, le président LR du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, a réclamé la mise en place d'un mécanisme d'indemnisation exceptionnel, « comparable à celui qui a été mis en place pour le Covid », qui couvrirait les charges et les salaires des agriculteurs touchés, tout en leur assurant un minimum de revenus. Cette demande a ensuite été portée par les Régions de France dans un communiqué.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les milliers d’hectares de la Vallée de la Marne ainsi que quelques secteurs de l’Aube sont particulièrement touchés par ce champignon qui aime l’humidité et la chaleur

confirme Maxime Toubart, président du Syndicat général des vignerons (SGV) et co-président du Comité interprofessionnel du vin de Champagne (CIVC).