Le Réveil Lozère 03 avril 2019 a 09h00 | Par FC

Jérémy Decerle rejoint la liste LREM aux Européennes

Le président des Jeunes agriculteurs a annoncé sa démission, pour rejoindre la liste La république en marche aux élections européennes. Il y figure aux côtés d’Irène Tolleret, viticultrice et conseillère départementale dans l’Héraut.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Jérémy Decerle, a déposé, le 26 mars, sa démission de son poste de président des Jeunes agriculteurs (JA), pour rejoindre la liste LREM constituée en vue des élections européennes de mai prochain. L’éleveur, qui a été approché par le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, était en poste depuis juin 2016. Il sera situé à la quatrième place, en position éligible, selon la liste annoncée le jour même lors d’une conférence de presse du parti.
Dans un communiqué, le syndicat indique ne soutenir « aucune liste » mais « salue l’engagement » de son ancien président qui « a porté les revendications » du syndicat sur « le renouvellement des générations, les États généraux de l’alimentation ou la lutte contre l’agribashing ». L’organisation souhaite à son ancien président une « bonne continuation dans la voie qu’il a choisie ».

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1504, du 4 avril 2019, en page 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.