Le Réveil Lozère 30 mars 2022 a 11h00 | Par Marion Ghibaudo

Journée de l'installation : Camille Fages reçoit le trophée de l'installation

Après deux ans de hiatus dû à la crise sanitaire, la journée de l'installation a renoué avec la tradition en organisant, le 24 mars, une journée de l'installation à Saint-Chély-d'Apcher.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Marion Ghibaudo

« Nous sommes réellement ravis de pouvoir vous retrouver sur cette journée », a lancé Nathan Mouret, président du PAI (point accueil installation) avec un large sourire, lors de son discours d'ouverture. Cette journée annuelle permet aux porteurs de projet de rencontrer les organismes professionnels et de discuter avec d'autres agriculteurs dans une ambiance conviviale. Si la matinée est plutôt destinée aux lycéens agricoles en fin de scolarité souhaitant s'installer en agriculture sur la Lozère, l'après-midi, trois ateliers étaient proposés, ouverts aussi au grand public. Deux d'entre eux étaient menés par des agriculteurs, dont la gagnante 2020 du trophée de l'installation, Camille Fages. Le second atelier était mené par Emmanuel Fournier, agriculteur au sein du Gaec du Galastre, tandis que le dernier atelier était mené par Christine Beaumevieille, chargée de mission au PAI.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.