Le Réveil Lozère 14 octobre 2020 à 14h00 | Par Marion Ghibaudo

Journée départementale de pointage

Mercredi 7 octobre a eu lieu la compétition départementale de pointage : une soixante d'élèves des deux lycées agricoles de Lozère a répondu présent. Les étudiants se sont retrouvés à Civergols pour une intense après-midi, suivi de la remise des prix au Malzieu-Ville.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les dix finalistes lors de la remise des prix à la mairie du Malzieu-Ville. (© Marion Ghibaudo) Mercredi 7 octobre a eu lieu la compétition départementale de pointage : une soixante d'élèves des deux lycées agricoles de Lozère a répondu présent. Les étudiants se sont retrouvé © Marion Ghibaudo Mercredi 7 octobre a eu lieu la compétition départementale de pointage : une soixante d'élèves des deux lycées agricoles de Lozère a répondu présent. Les étudiants se sont retrouvé © Marion Ghibaudo Mercredi 7 octobre a eu lieu la compétition départementale de pointage : une soixante d'élèves des deux lycées agricoles de Lozère a répondu présent. Les étudiants se sont retrouvé © Marion Ghibaudo Mercredi 7 octobre a eu lieu la compétition départementale de pointage : une soixante d'élèves des deux lycées agricoles de Lozère a répondu présent. Les étudiants se sont retrouvé © Marion Ghibaudo Mercredi 7 octobre a eu lieu la compétition départementale de pointage : une soixante d'élèves des deux lycées agricoles de Lozère a répondu présent. Les étudiants se sont retrouvé © Marion Ghibaudo Mercredi 7 octobre a eu lieu la compétition départementale de pointage : une soixante d'élèves des deux lycées agricoles de Lozère a répondu présent. Les étudiants se sont retrouvé © Marion Ghibaudo Mercredi 7 octobre a eu lieu la compétition départementale de pointage : une soixante d'élèves des deux lycées agricoles de Lozère a répondu présent. Les étudiants se sont retrouvé © Marion Ghibaudo

De ces soixante jeunes qui se sont réparti les pointages dans les quatre espèces (ovins, bovins, caprins, équins), dix finalistes ont été retenus - un pour chaque race, plus deux finalistes pour la filière équine - et sont sélectionnés pour l'épreuve nationale. Cette dernière se déroulera lors du Salon international de l'agriculture 2021 - quant à savoir si le salon est maintenu pour l'an prochain, crise sanitaire oblige, la question reste pour le moment en suspens.
Huit exploitations ont, cette année, accepté d'ouvrir leurs portes aux élèves pour cette après-midi studieuse. Les élevages ont été soigneusement sélectionnés par les JA du canton du Malzieu-Saint-Alban, parties prenantes de l'organisation de l'événement départemental, au côté du lycée Civergols, maîtres d'oeuvre de la journée comme chaque année. Aux côtés des exploitants, le lycée François Rabelais a aussi ouvert son exploitation en Simmental et leur centre équestre pour le pointage dans cette discipline.
Après l'effort, le réconfort : à la fin de l'épreuve, et tandis que les professeurs se réunissaient pour saisir les données des élèves et déterminer les finalistes, les JA du canton avaient préparé un goûter pour faire patienter les étudiants.

 

 

Palmarès :

Section ovine : Anthony Fages, Terre nouvelle.
Section équine : Julie Plantin, Terre nouvelle, et Martin Willemez, François Rabelais.
Section bovin lait :
Race brune : Yoan Valentin, Terre nouvelle.
Race Aubrac : Nicolas Roussilhe, François Rabelais.
Race Simmental : Chloé Mourgues, François Rabelais.
Race Montbéliarde : Zoé Martin, Terre nouvelle.
Race Prim’Holstein : Clarisse Verdier, Terre nouvelle.
Race Abondance : Jérémy Fournier, François Rabelais.
Section bovin allaitant :
Race Limousine : Thibault Taipina, François Rabelais.
Race Charolaise : Marius Coulet, Terre nouvelle.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Des bénéfices économiques directs, et une productivité ou une rentabilité accrue sont les conditions essentielles de l’adoption des pratiques durables à court terme

soulignent des chercheurs dans une étude publiée le 4 octobre dans Nature.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui