Le Réveil Lozère 05 août 2020 � 10h00 | Par AG

Juillet 2020 « au premier rang des mois de juillet les plus secs »

Abonnez-vous R�agir Imprimer

« Juillet 2020 sera probablement au premier rang des mois de juillet les plus secs », prévoit Météo-France dans un communiqué du 29 juillet. Avec des précipitations inférieures de 28 % en moyenne aux normales de saison, juillet 2020 devrait être « le mois de juillet le plus sec depuis 1959, loin devant juillet 1964 et juillet 1979 », détaille Météo-France. Le déficit de pluie, poursuit l’office météorologique, « touche plus particulièrement les régions du Sud-Ouest à la vallée de la Loire et au Nord-Est ». Conséquence de cette situation inédite, les sols sont secs dans toutes les zones affectées, « avec des valeurs particulièrement basses sur la région Grand Est ». « Cette sécheresse agricole est à surveiller d’Auvergne-Rhône-Alpes au Grand Est et des Hauts-de-France à la Basse-Normandie », alerte Météo France. Actuellement, 68 départements sont soumis à des mesures de restriction d’eau à cause de la sécheresse. Parmi ceux-ci, une vingtaine de départements du centre du pays présentent localement des niveaux relevés au stade « crise », prévoyant l’arrêt des prélèvements agricoles. Au niveau national, la très bonne recharge durant l’hiver 2019-2020 permet cependant à la plupart des nappes phréatiques de conserver un niveau de recharge proche de la moyenne, d’après les informations du BRGM.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Aujourd’hui, la zone des Landes malheureusement est condamnée à très court terme

A déclaré Marie-Pierre Pé, la directrice du Cifog (interprofession du foie gras), sur RTL le 8 janvier. Avec une quarantaine de nouveaux cas depuis le 8 janvier, l’épizootie d’influenza aviaire poursuit sa progression