Le Réveil Lozère 07 octobre 2020 � 09h00 | Par AG

Julien Denormandie annonce un « plan » de mise en avant du frais en grande distribution

Abonnez-vous R�agir Imprimer

Le ministère de l’Agriculture et la grande distribution travaillent sur « un plan de mise en valeur des produits frais français » qui devrait être finalisé « dans les toutes prochaines semaines », a indiqué le ministre Julien Denormandie le 4 octobre dans l’émission « Dimanche en politique » sur France 3. « Quand vous rentrez dans un supermarché aujourd’hui, c’est quand même diablement compliqué pour reconnaître quel produit est issu de l’agriculture française », a-t-il déclaré, estimant que manger des produits frais est le premier pas vers une alimentation saine. « Quand vous achetez votre nourriture, vous faites un acte aussi pour votre santé, et aujourd’hui la meilleure agriculture au monde d’un point de vue nutritionnel, c’est l’agriculture française. » Interrogée par Agra Presse, l’interprofession de la pomme de terre fraîche (CNIPT) a dit « soutenir l’idée » d’un tel plan, tout en étant « circonspecte » sur la mise en œuvre vu certaines restrictions européennes. « Si plan il peut y avoir, nous serons très vigilants pour bien faire respecter l’aspect national », a ajouté la directrice générale du CNIPT Florence Rossillion, soulignant que l’approvisionnement frais et français n’est pas l’apanage de l’ultra-local et des circuits courts.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Aujourd’hui, la zone des Landes malheureusement est condamnée à très court terme

A déclaré Marie-Pierre Pé, la directrice du Cifog (interprofession du foie gras), sur RTL le 8 janvier. Avec une quarantaine de nouveaux cas depuis le 8 janvier, l’épizootie d’influenza aviaire poursuit sa progression