Le Réveil Lozère 06 février 2019 a 16h00 | Par Nancy Sagnet

« L'alternance, une voie d'excellence »

Véritable voie d'insertion sous le modèle allemand, l'apprentissage fait l'objet d'une grande réforme en 2019. Le Coda (comité opérationnel de développement de l'alternance), structure spécifique en Lozère, a convié, lundi dernier à Mende, un public de demandeurs d'emploi, des entreprises et partenaires sociaux pour informer et promouvoir l'alternance.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Nancy Sagnet

« Jusqu'à présent, la voie de l'alternance était considérée comme une voie secondaire pour l'insertion professionnelle. Cependant, l'alternance est une voie d'excellence à part entière puisqu'à l'échelle nationale, 70 % des jeunes qui effectuent ce cursus trouvent un emploi à l'issue de leur diplôme », tels étaient les mots d'Alain Perez, responsable de l'unité départementale de la Direccte Lozère (direction régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi), lors d'une réunion d'information organisée par le comité opérationnel de développement de l'alternance (Coda), lundi 28 janvier à Mende. Un cursus qui est aussi très plébiscité par les jeunes et les employeurs de la société allemande. Partant de ce constat, l'État français lance donc une réforme du cursus de l'apprentissage « pour en faire une voie d'insertion professionnelle et une voie diplômante à parts égales avec la voie par formation initiale », continue Alain Perez.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1496, du 7 février 2019, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.