Le Réveil Lozère 20 janvier 2021 a 10h00 | Par Marion Ghibaudo

L’apiculture comme mode de vie

Tapie entre la RN 106 et le Gardon qui murmure en contrebas, la ferme des Vignals, à Saint-Privat-de-Vallongues, semble assoupie. C’est là que Jocelyn Brochard et Audrey Sicot ont décidé d’établir leur ferme apicole.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Tapie entre la RN 106 et le Gardon qui murmure en contrebas, la ferme des Vignals, à Saint-Privat-de-Vallongues, semble assoupie. C’est là que Jocelyn Brochard et Audrey Sicot ont décidé d’établir leur ferme apicole.
Tapie entre la RN 106 et le Gardon qui murmure en contrebas, la ferme des Vignals, à Saint-Privat-de-Vallongues, semble assoupie. C’est là que Jocelyn Brochard et Audrey Sicot ont décidé d’établir leur ferme apicole. - © Marion Ghibaudo

Tout juste débarqués de Colognac, dans le Gard, où ils étaient établis depuis 2013, le duo a « eu un coup de cœur pour cette ferme ». Ils savent déjà où ils installeront leurs ruches, leur atelier, leur miellerie. Tout est déjà prêt dans leurs têtes.
Ne reste plus qu’à mettre le projet en route, une fois que tout aura été déménagé. Pour les aider dans leurs démarches, Audrey Sicot et Jocelyn Brochard ont lancé un sociofinancement en ligne, sur la plateforme Miimosa, terminé en décembre 2020.
Un moyen pour ceux qui les suivent de leur offrir un coup de pouce dans cette nouvelle aventure. Et une belle surprise à l’arrivée, puisque le financement récolté va au-delà de ce qu’ils avaient demandé : leur objectif était de 5 000 €, et ils ont récolté 5 244 €. Une somme qui leur permettra de financer à près de 80 % l’extracteur de miel, un outil indispensable pour les apiculteurs. Jocelyn Brochard et Audrey Sicot se disent « reconnaissants » de cette aide.
Le duo à la ville comme dans le monde professionnel, a « construit peu à peu son projet ». Issus ni l’un ni l’autre du milieu agricole, ils ont tout appris au cours de leurs pérégrinations. Un premier apprentissage que Jocelyn Brochard a complété avec une formation à Nyons.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les engagements et les efforts fournis par tous les maillons de la filière semblent être reconnus et appréciés pour une grande partie des interrogés

se félicite Interbev (interprofession bétail et viandes), d’après un sondage publié le 24 février.