L'Oise Agricole 25 novembre 2021 a 09h00 | Par Dorian Alinaghi

«L'appréciation d'un contrôleur n'est pas la même qu'un agriculteur»

Mercredi 24 novembre, la préfète de l'Oise, Corinne Orzechowski, s'est déplacée sur le terrain à la demande de la FDSEA 60 pour écouter le désarroi des agriculteurs contrôlés par l'ASP (Agence de services et de paiement) sur les SIE.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
L'ASP affirme que le département de l'Oise a la date la plus précoce de semis des SIE dans les Hauts-de-France.
L'ASP affirme que le département de l'Oise a la date la plus précoce de semis des SIE dans les Hauts-de-France. - © D.A.

Le froid glacial n'a pas arrêté la préfète de l'Oise qui s'est aventurée en plaine sur l'exploitation de Vincent Grégoire à Campremy, dans l'Oise. Cette rencontre terrain, provoquée par la FDSEA 60, a permis au syndicat ainsi qu'à une dizaine d'agriculteurs de présenter leur cas concernant la remise en cause de l'implantation des Cipan-SIE par l'ASP et d'exprimer leur ras-le-bol auprès de Corinne Orzechowski. «Par rapport à l'année dernière où nous avons vécu une   [...]

 

� Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

la phrase de la semaine

La tentation d’arrêter l’élevage n’est plus taboue

Écrivent les présidents de la chambre régionale d’agriculture de Bretagne dans une longue lettre ouverte rendue publique le 26 novembre et adressée au ministre de l’Agriculture et aux élus de la région.