Le Réveil Lozère 17 juin 2020 � 10h00 | Par Marion Ghibaudo

L’apprentissage n’est pas oublié dans le plan de relance de la ministre du Travail

À l’issue d’une réunion de travail avec les partenaires sociaux, le 4 juin, Muriel Pénicaud a annoncé un plan de relance, notamment pour encourager l’emploi des jeunes. L’apprentissage va bénéficier de mesures concrètes. 221 entreprises lozériennes ont, à ce jour, un apprenti.

Abonnez-vous R�agir Imprimer
À l’issue d’une réunion de travail avec les partenaires sociaux, le 4 juin, Muriel Pénicaud a annoncé un plan de relance, notamment pour encourager l’emploi des jeunes. L’apprentissage va bénéficier de mesures concrètes. 221 entreprises lozériennes ont, à ce jour, un apprenti.
À l’issue d’une réunion de travail avec les partenaires sociaux, le 4 juin, Muriel Pénicaud a annoncé un plan de relance, notamment pour encourager l’emploi des jeunes. L’apprentissage va bénéficier de mesures concrètes. 221 entreprises lozériennes ont, à ce jour, un apprenti. - © Marion Ghibaudo

Le plan sera officiellement présenté début juillet pour que l’emploi des jeunes « ne soit pas la variable d’ajustement de la crise », a expliqué la ministre du travail en conférence de presse.
Mesure phare présentée par Muriel Pénicaud : une aide à l’embauche « exceptionnelle » pour les entreprises qui recruteront des apprentis, du CAP au bac +3. Cette aide devrait s’étaler du 1er juillet 2020 au 28 février 2021, et atteindre un maximum de 5 000 euros par an pour un apprenti de moins de 18 ans, et 8 000 euros par an pour les apprentis majeurs, par contrat préparant à un diplôme jusqu’à la licence professionnelle.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Aujourd’hui, la zone des Landes malheureusement est condamnée à très court terme

A déclaré Marie-Pierre Pé, la directrice du Cifog (interprofession du foie gras), sur RTL le 8 janvier. Avec une quarantaine de nouveaux cas depuis le 8 janvier, l’épizootie d’influenza aviaire poursuit sa progression