Le Réveil Lozère 22 décembre 2021 a 10h00 | Par AgraPresse en collaboration avec le Réveil Lozère

L’Arec d’Occitanie veut faire émerger cinq projets dans la région

Abonnez-vous Reagir Imprimer

L’Arec (Agence régionale de l’énergie et du climat) d’Occitanie est en phase d’entrée au capital de la Société agrivoltaïque Occitanie (SAO), une société de projets, afin de donner un coup d’accélérateur à des projets agrivoltaïques dans cette région. Cinq projets sont prévus sur des exploitations viticoles, arboricoles et éventuellement maraîchères, a indiqué Stéphane Péré, directeur général de l’Arec, à l’occasion d’Energaïa (forum européen des énergies renouvelables), les 8 et 9 décembre à Montpellier. L’Arec va investir un million d’euros pour entrer au capital de la SAO et en détenir un tiers.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Grâce aux reports de stock de l’année 2021, la majorité des éleveurs et éleveuses sont sereins pour cet hiver mais sont préoccupés par la possibilité que l’année 2023 puisse ressembler à 2022, auquel cas les bilans fourragers seraient loin de l’équilibre

rapporte la dernière note agro-climatique de l’Idele (Institut de l’élevage), publiée le 17 novembre.