Le Réveil Lozère 29 décembre 2022 a 11h00 | Par Agrapresse en collaboration avec le Réveil Lozère

L’arrêté de dérogation attendu pour janvier 2023

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Le ministère de l’Agriculture a annoncé le 22 décembre à Agra presse que l’arrêté de dérogation 2023 sur les néonicotinoïdes en enrobage de semences de betteraves (NNI) serait « publié après l’avis du Conseil de surveillance [des néonicotinoïdes, NDLR], aux alentours du 20 janvier 2023 ». Pour rappel, leur retour temporaire avait été autorisé fin 2020 et sous conditions pour soutenir la filière des betteraves sucrières, fragilisée par la prolifération de pucerons vecteurs de jaunisse. La loi précisait que des dérogations pourraient être accordées au maximum jusqu’en juillet 2023, uniquement pour les semences de betteraves et avec une reconduction obligatoire chaque année. Lors de l’Assemblée générale de la CGB (betteraviers) le 8 décembre, le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau avait déclaré qu’une troisième dérogation était à venir pour 2023. « Je pense qu’elle sera utile, pour pouvoir déroger et lutter efficacement contre la jaunisse en attente de solutions alternatives », avait ajouté le ministre. Lors d’un échange avec Agra presse le 22 décembre, le président du syndicat national d’apiculture (SNA) Franck Alétru s’est agacé de cette dérogation, voyant dans le comité de surveillance des néonicotinoïdes « un comité de complaisance »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

La FNSEA appelle tout son réseau et l’ensemble de ses filières à se mobiliser à partir du 8 février à Paris et jusqu’au 20 février dans toute la France

a annoncé le syndicat dans un communiqué le 3 février.