Le Réveil Lozère 05 mai 2021 a 09h00 | Par LM

L’articulation des aides se précise, des « curseurs » encore à définir

Le 21 avril, le cabinet de Julien Denormandie a précisé l’articulation des aides d’un milliard d’euros annoncées par Jean Castex pour les agriculteurs touchés par le gel. Mais de nombreux points restent à préciser.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le 21 avril, le cabinet de Julien Denormandie a précisé l’articulation des aides d’un milliard d’euros annoncées par Jean Castex pour les agriculteurs touchés par le gel. Mais de nombreux points restent à préciser.
Le 21 avril, le cabinet de Julien Denormandie a précisé l’articulation des aides d’un milliard d’euros annoncées par Jean Castex pour les agriculteurs touchés par le gel. Mais de nombreux points restent à préciser. - © JC Gutner/Illustration

Une deuxième réunion de crise sur le gel s’est tenue en visioconférence, le 19 avril, orchestrée par le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie. En réponse aux filières arboricole et viticole qui demandaient des mesures d’accompagnement humain, le cabinet du ministre a promis d’élaborer une fiche compilant les numéros d’appels que les agriculteurs peuvent composer pour obtenir une écoute ou un soutien psychologique, ont rapporté plusieurs sources professionnelles. « Le ministre a demandé à la MSA et aux chambres d’agriculture de mobiliser pleinement l’ensemble de leurs dispositifs pour répondre à la détresse psychologique », a confirmé le cabinet de Julien Denormandie lors d’un compte rendu à la presse le 21 avril.
« C’est aussi pour faire face à la détresse économique que le gouvernement a souhaité mobiliser très rapidement une enveloppe d’urgence, à la demande des préfets », a ajouté la rue de Varenne. Enveloppe dont le montant reste à déterminer mais qui devrait être mise à disposition des préfets « d’ici la fin du mois » pour des premiers versements « probablement début mai ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Julien Denormandie avait promis que les aides à la conversion qui ne sont pas consommées resteraient orientées vers l’agriculture biologique, et c’est ce que nous devons confirmer avec Marc Fesneau

indique à Agra presse Étienne Gangneron, vice-président de la FNSEA en charge du dossier.