Le Réveil Lozère 22 septembre 2021 a 10h00 | Par Comité technique de la région Auvergne-Rhône-Alpes

L'association Bala veut tirer profit durablement de la ressource en bois

Sur les exploitations, les haies sont souvent considérées comme une contrainte. Mais elles présentent aussi des opportunités : des agriculteurs du département de l'Ain ont élaboré un programme d'action sur trois ans, chapeauté par une charte de gestion durable du bois.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Sur les exploitations, les haies sont souvent considérées comme une contrainte. Mais elles présentent aussi des opportunités : des agriculteurs du département de l'Ain ont élaboré un programme d'action sur trois ans, chapeauté par une charte de gestion durable du bois.
Sur les exploitations, les haies sont souvent considérées comme une contrainte. Mais elles présentent aussi des opportunités : des agriculteurs du département de l'Ain ont élaboré un programme d'action sur trois ans, chapeauté par une charte de gestion durable du bois. - © Comité technique de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Bien entretenue, la haie rend de nombreux services sur les exploitations, comme l'explique Régis Favier, installé en polyculture-élevage : « son effet brise-vent permet de lutter contre l'érosion. C'est une source d'ombrage pour les bêtes, un habitat pour les auxiliaires de culture et une ressource énergétique exploitable pour se chauffer ou pour faire du paillage ». Dans le département de l'Ain, la faible valorisation du bois s'explique par « une carence sur la prestation de broyage dans la région. Certains pouvaient se retrouver avec du bois sur les bras pendant plus d'un an », raconte Régis Favier. Quant à ceux qui ne valorisent pas le bois, cette ressource est souvent perçue comme une contrainte : « vu l'évolution des structures d'exploitations et des moyens disponibles, il n'y a plus le temps d'entretenir », ajoute Laurent Jullian-Binard, conseiller à la chambre d'agriculture de l'Ain.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La liste (ndlr publiée par la commission européenne) explique parfaitement pourquoi nous demandons depuis le premier jour qu’une étude d’impact complète soit réalisée

ont à nouveau dénoncé les organisations et coopératives agricoles de l’UE (Copa-Cogeca).