Le Réveil Lozère 01 octobre 2021 a 08h00 | Par SC

L'Aubrac, une évidence

Installée à Grandeyrolles dans le Puy-de-Dôme, Hélène Grégoire est à la tête d'un troupeau de 65 mères Aubrac. Passionnée de génétique, elle participera au concours national au Sommet où elle présentera douze bêtes.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Installée à Grandeyrolles dans le Puy-de-Dôme, Hélène Grégoire est à la tête d'un troupeau de 65 mères Aubrac. Passionnée de génétique, elle participera au concours national au Sommet où elle présentera douze bêtes.
Installée à Grandeyrolles dans le Puy-de-Dôme, Hélène Grégoire est à la tête d'un troupeau de 65 mères Aubrac. Passionnée de génétique, elle participera au concours national au Sommet où elle présentera douze bêtes. - © SC

Aux portes de la zone saint-nectaire, se trouve ce que les géographes appellent les pays coupés, ceux qui font la jonction entre la riche plaine de la Limagne et les montagnes d'origine volcanique de la chaîne des Puys et des Dores. Grandeyrolles fait partir de ces pays-là, avec ses ravins, ses promontoires escarpés et ses rares plateaux sur lesquels se sont établies quelques exploitations. Depuis 2007, Hélène Grégoire apprivoise ces terres rudes, exploitées auparavant par ses oncles. Partie de zéro, l'éleveuse a mis toutes les chances de son côté en optant pour un troupeau d'Aubrac, « ces vaches accordéon comme elle se plaît à les définir, dont l'adaptation et la rusticité sont à ce jour, selon elle, inégalées ». Chaque saison lui rappelle que la race qu'elle a choisie est définitivement en harmonie avec son territoire, sur ses 120 hectares situés entre 750 et 800 mètres. Même l'an dernier, lorsqu'il a fallu affronter la sécheresse. « Certes, on a dû acheter du fourrage, mais force est de constater que les bêtes ont su valoriser le peu qu'il y avait », a noté l'éleveuse. Au printemps, trente couples et dix doublonnes montent en estive au col de la Croix-Morand, « ce qui me permet de faire du stock sur les prairies non pâturées ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La liste (ndlr publiée par la commission européenne) explique parfaitement pourquoi nous demandons depuis le premier jour qu’une étude d’impact complète soit réalisée

ont à nouveau dénoncé les organisations et coopératives agricoles de l’UE (Copa-Cogeca).