Le Réveil Lozère 01 avril 2020 à 11h00 | Par Marion Ghibaudo

L’économie lozérienne soutenue dans son ensemble

Ce vendredi 27 mars, la préfète de Lozère a convoqué une conférence de presse pour rappeler les mesures prises par le gouvernement pour aider les entreprises durant la pandémie de Covid-19.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Délais de paiement d’échéances sociales ou fiscales, remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d’un examen individualisé des demandes, reports du paiement des loyers, des factures d’eau, de gaz et d’électricité pour les plus petites entreprises en difficulté… La préfète Valérie Hatsch est revenue sur toutes les mesures mises en place par le gouvernement pour aider les petites et moyennes entreprises. « Un effort exceptionnel de l’État a été consenti » a souligné la préfète lors de sa présentation, pour qui « la bienveillance est le mot d’ordre dans tous les services de l’état en cette période difficile ». La mise en œuvre de ces aides sera la plus rapide possible, promet la préfète.
Le fonds de solidarité décidé par l’État est, en Occitanie, soutenue par une troisième aide exceptionnelle, consentie par la région. Des mesures fortes prises à hauteur de 64 millions d’euros qui se répartissent, pour les points principaux, à 25 millions d’euros pour les entreprises de moins de dix salariés ; 10 millions d’euros seront consacrés à l’élargissement et l’assouplissement des aides aux entreprises en difficulté de plus de dix salariés et enfin, la création d’un fonds de garantie bancaire avec BPI

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Des bénéfices économiques directs, et une productivité ou une rentabilité accrue sont les conditions essentielles de l’adoption des pratiques durables à court terme

soulignent des chercheurs dans une étude publiée le 4 octobre dans Nature.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui