Le Réveil Lozère 15 janvier 2020 a 11h00 | Par Aurélie Pasquelin

L’efficacité des EPI serait surestimée

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Dans une étude à paraître dans le journal Safety Science en mars 2020, des chercheurs de l’Inserm et de l’Inra ont examiné la littérature scientifique disponible concernant l’efficacité des équipements de protection individuels (EPI) des applicateurs de produits phytosanitaires. Parmi les 66 articles scientifiques retenus pour cette synthèse, les chercheurs ont trouvé peu de données concernant l’efficacité des EPI dans les conditions réelles, comme la taille des parcelles et le temps d’exposition. Par ailleurs, un nombre important d’articles montre que les EPI recommandés ne sont pas toujours utilisés sur le terrain en raison d’équipements peu pratiques, d’un manque de formation, ou faute de disponibilité.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.