Le Réveil Lozère 25 août 2022 a 12h00 | Par P. Dumont

L'emploi saisonnier, un poids lourd en Nouvelle-Aquitaine

La période estivale est celle qui voit monter en flèche le recrutement de saisonniers. L'Insee a fait le point sur la part de l'emploi saisonnier en Nouvelle-Aquitaine.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La période estivale est celle qui voit monter en flèche le recrutement de saisonniers. L'Insee a fait le point sur la part de l'emploi saisonnier en Nouvelle-Aquitaine.
La période estivale est celle qui voit monter en flèche le recrutement de saisonniers. L'Insee a fait le point sur la part de l'emploi saisonnier en Nouvelle-Aquitaine. - © Patrick Cronenberger/illustration

Si juillet et août riment avec vacances pour beaucoup, ils riment avec travail saisonnier pour d'autres. Selon une récente étude de l'INSEE, plus de 200 000 saisonniers sont recrutés chaque année dans la région (chiffres 2017 hors intérim). Cela représente 8 % de l'emploi salarié en Nouvelle-Aquitaine, ce qui place la région en troisième position au niveau national, derrière la Corse et Provence-Alpes-Côte-d'Azur. En lien direct avec l'activité touristique de la région, le pic d'embauche se situe entre la mi-juillet et la mi-août. Les secteurs de l'hébergement et de la restauration sont les plus gros pourvoyeurs d'emplois saisonniers avec 29 % des postes, particulièrement dans la restauration. Les embauches y débutent dès la mi-mai et se poursuivent jusqu'en septembre. Vient ensuite le secteur de l'agriculture (17 % des emplois), les pics d'embauche coïncidant avec les récoltes de fruits et légumes (7 600 postes en juin-juillet) et les vendanges (10 000 postes en septembre). Les saisonniers représentent à eux seuls un quart de l'emploi salarié agricole. Les industries agroalimentaires sont les troisièmes plus gros employeurs de saisonniers, en particulier au mois d'août. De nombreux postes sont également créés en été dans les secteurs du commerce et des activités récréatives et touristiques. Les emplois saisonniers liés au tourisme se situent plus particulièrement sur la côte atlantique et en Dordogne. Les emplois en lien avec les activités agricoles sont localisés en priorité sur les zones viticoles. Quel que soit le secteur d'activité, le saisonnier néo aquitain a en moyenne 30 ans et 45 % d'entre eux ont entre 16 et 25 ans. Deux saisonniers sur trois habitent dans la zone où ils travaillent. Pour les autres, l'offre de logement est donc un enjeu important et notamment en agriculture.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les attaques ne se calment pas et les gens sont à bout de nerfs

prévient Cécile Giboureau, porte-parole syndicale, soulignant que le troupeau de Guzet s’apprêtait à descendre d’estive.