Le Réveil Lozère 09 novembre 2022 a 11h00 | Par Eva DZ

L'heure est à la mobilisation de tous

L'association Boeuf fermier Aubrac tenait son assemblée générale jeudi 27 octobre à Lacalm, sous la présidence de Patrick Mouliade.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
L'association Boeuf fermier Aubrac tenait son assemblée générale jeudi 27 octobre à Lacalm, sous la présidence de Patrick Mouliade.
L'association Boeuf fermier Aubrac tenait son assemblée générale jeudi 27 octobre à Lacalm, sous la présidence de Patrick Mouliade. - © Eva DZ

« Même si le label rouge est reconnu de tous, il faut être actif et réactif car nos filières de qualité sont elles aussi mises à mal par la hausse des coûts, l'explosion des charges et bien sûr la baisse du pouvoir d'achat et de la consommation de viandes de qualité ». L'heure est à la mobilisation de tous les acteurs de l'association Boeuf fermier Aubrac. Patrick Mouliade, en chef de file, a rappelé combien l'engagement de chacun, « à son niveau », comptait pour continuer de mettre en avant les spécificités d'une viande de qualité, de son lien au territoire... Les attentes des consommateurs qui veulent être rassurés le rappellent au quotidien.


« Pas le droit de décevoir »
Heureusement, l'association peut compter sur un volume d'activité stable, des points de vente fidèles et un nombre d'adhérents en hausse (429 livreurs). De juillet 2021 à juillet 2022, 1 944 animaux ont été labellisés pour 2 745 animaux abattus dans la filière, un chiffre en stabilité (en moyenne 53 animaux par semaine). En revanche du fait de la baisse de consommation de viande de qualité et de l'augmentation de consommation de haché, le nombre de carcasses labellisées a baissé de 4 %. Plus de 603 tonnes de viande ont été commercialisées en label rouge. « Nous avons réussi à maintenir l'équilibre entre l'offre et la demande grâce à la réactivité de l'ensemble des partenaires de la filière », remercie Patrick Mouliade.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Je reste persuadée que les cartes sur lesquelles s’appuient l’expertise des prairies ne reflètent pas les pertes réelles de fourrage par la méthode des indices de pousse de l’herbe

a déclaré Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture, alors que les calamités agricoles 2022 sont en cours de paiement auprès des agriculteurs concernés.