Le Réveil Lozère 15 juin 2022 a 14h00 | Par Agrapresse en collaboration avec le Réveil Lozère

L'Ifoam met la pression sur la Commission européenne

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Alors que les États membres de l'UE sont engagés dans une phase de négociation avec la Commission européenne en vue de finaliser leurs plans stratégiques de la Pac, l'Ifoam (organisation européenne de défense de l'agriculture bio) a adressé le 7 juin aux ministres de l'Agriculture et à la Commission européenne des lettres pour leur rappeler la nécessité de se montrer ambitieux en matière d'agriculture bio. Dans ses lettres d'observation envoyées aux États membres, la Commission européenne avait été assez critique envers les dispositions prévues pour l'agriculture biologique de plusieurs plans stratégiques nationaux en matière de budget ou d'avantages comparatifs entre les éco-régimes et les mesures de soutien à l'agriculture bio. « La Commission doit veiller à ce que les États membres améliorent leurs plans stratégiques de la Pac avant de les approuver, afin de s'assurer que les interventions fixées inciteront davantage d'agriculteurs conventionnels à passer à l'agriculture biologique », prévient l'Ifoam.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Julien Denormandie avait promis que les aides à la conversion qui ne sont pas consommées resteraient orientées vers l’agriculture biologique, et c’est ce que nous devons confirmer avec Marc Fesneau

indique à Agra presse Étienne Gangneron, vice-président de la FNSEA en charge du dossier.