Le Réveil Lozère 15 janvier 2020 a 11h00 | Par Agrafil

L’Office de la biodiversité sur les rails

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Issu de la loi du 24 juillet 2019, l’Office français de la biodiversité (OFB) a officiellement vu le jour le 1er janvier. Ce nouvel organisme est né de la fusion de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, en charge du permis de chasser, de la police de l’environnement et de la chasse ainsi que de l’étude de la faune sauvage d’une part, et de l’Agence française pour la biodiversité, compétente pour les milieux aquatiques et marins, d’autre part. L’OFB qui regroupe les compétences des deux organismes fusionnés dispose d’un budget de 340 millions d’euros et de 2 700 agents répartis sur tout le territoire.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Julien Denormandie avait promis que les aides à la conversion qui ne sont pas consommées resteraient orientées vers l’agriculture biologique, et c’est ce que nous devons confirmer avec Marc Fesneau

indique à Agra presse Étienne Gangneron, vice-président de la FNSEA en charge du dossier.