Le Réveil Lozère 22 juin 2022 a 15h00 | Par Le Réveil Lozère en collaboration avec Agrapresse

L’ONU appelle à « agir maintenant » pour éviter des « désastres humains »

Abonnez-vous Reagir Imprimer

L’Organisation des nations unies (ONU) a appelé le 17 juin à « agir maintenant » contre la sécheresse et la désertification afin d’éviter des « désastres humains », alors que de nombreux pays font face à des vagues de chaleur extrême. « Il est temps d’agir : chaque action compte », a déclaré le secrétaire exécutif de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD), Ibrahim Thiaw, lors d’une conférence à Madrid à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la sécheresse. « Nous le savons tous : un nombre toujours croissant de pays et de personnes sont touchés par la sécheresse », a-t-il poursuivi, en rappelant que « la moitié de la population mondiale devrait faire face à une grave pénurie d’eau au cours des huit prochaines années ». Dans ce contexte, il est indispensable de « mettre en place des systèmes d’alerte précoce efficaces et de mobiliser des financements durables pour améliorer la résilience » des populations face à la désertification et éviter des « désastres humains », a insisté le responsable de l’ONU. « Il n’y a nulle part sur terre où se cacher (…) Aucun pays, pauvre ou riche, n’est à l’abri », a-t-il conclu.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

À chaque attaque, tous les éleveurs doivent pouvoir accéder aux tirs de défense simples, voire renforcés, sans entrave

défend Claude Font, référent loup pour la FNO (éleveurs ovins, FNSEA).