Le Réveil Lozère 04 novembre 2020 a 11h00 | Par AG

L’UE renforce son arsenal en matière de respect des règles commerciales

 La Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil se sont mis d’accord le 28 octobre pour renforcer le règlement de l’UE sur le respect des règles du commerce international.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
 La Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil se sont mis d’accord le 28 octobre pour renforcer le règlement de l’UE sur le respect des règles du commerce international.
 La Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil se sont mis d’accord le 28 octobre pour renforcer le règlement de l’UE sur le respect des règles du commerce international. - © JC Gutner/Illustration

En réponse au blocage du fonctionnement de l’Organe d’appel de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) par l’administration américaine, la Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil sont parvenus le 28 octobre à un accord politique concernant le renforcement du règlement de l’UE sur le respect des règles du commerce international. Le règlement en vigueur, adopté en 2014, exige qu’un différend passe par toutes les procédures de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), y compris la phase d’appel, avant que l’UE puisse réagir. Or, tant que l’Organe d’appel de l’OMC ne peut pas remplir ses fonctions (faute d’un nombre suffisant de juges), les membres de l’OMC ont la possibilité de se soustraire à leurs obligations et d’éviter une décision contraignante simplement en faisant appel du rapport d’un groupe spécial. Le règlement européen actuel n’est donc pas adapté à cette situation de blocage puisqu’il n’autorise l’UE à prendre des contre-mesures qu’à l’issue d’une procédure formelle de règlement des différends.
Le règlement révisé permettra donc à l’UE, précise la Commission, de réagir même si l’OMC n’a pas statué définitivement parce que l’autre partie bloque le processus de règlement par un recours devant l’Organe d’appel qui n’est pas opérationnel, et par le refus d’un arbitrage alternatif au titre du mémorandum d’accord sur le règlement des différends de l’OMC.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Nous considérons que la règle de répartition se doit d’évoluer au regard de la réalité économique

a indiqué l’Élysée lors d’un échange avec la presse concernant le nouveau paquet climat de la Commission le 23 juillet.